Panier vide
{Le Chai Bordin} {Caviste et bar à vins à Périgueux}
Champagne

Le vin de fête par excellence ! Aucun autre vin n’est lié à une telle image. La culture de la vigne en Champagne remonte à l’époque gallo-romaine. A cette époque le vin ne moussait pas, sinon par accident ! Il a fallu attendre le 17ème siècle et la mise en bouteille de ce vin « moussant » pour la vraie naissance du Champagne tel qu’on le connait.
C’est en 1728 que le Roi autorise le transport du vin en bouteilles, il en a résulté la création de la première maison de négoce (Ruinart) en 1729, d’autres ont évidemment suivi. C’est encore le commerce vers l’Angleterre qui a permis le développement du vignoble et des moyens.
La Champagne est la plus septentrionale des régions viticoles de France. Elle bénéficie d’une double influence océanique et continentale. Les nombreuses forêts et la Marne permettent de réguler les effets du froid en hiver et de la chaleur en été. La particularité des sols vient de son socle crayeux, vestige du retrait de la mer il y a 70 millions d’années. Géologiquement, le vignoble correspond aux lignes de côtes concentriques de l’est du bassin parisien. Les fronts de côtes sont constitués de couches calcaires plus dures. Les flancs de coteaux, là où la vigne se concentre, sont constitués de sols plus tendres favorisant la percée des galeries immenses servant au mûrissement des vins.
Une des particularités du Champagne vient du fait qu’il soit élaboré à partir de raisins rouges (Pinot noir et Meunier pour 70% de l’encépagement). Ces cépages à la chair blanche sont présurés directement après vendange manuelle (comme les blancs issus de Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris, Arbanne et Petit Meslier) pour obtenir un jus clair qui est vinifié de façon traditionnelle en cuve ou en fûts. Les vins sont assemblés en fin d’hiver pour l’obtention du vin qui sera remis à fermenter bouteille grâce à l’ajout d’une liqueur dite de tirage (mélange de vins, sucres et levures). Les cuvées non millésimées résultent d’un assemblage avec des vins de réserve (millésime plus anciens) dans des proportions variables afin d’obtenir toujours le même profil. C’est grâce à cela qu’une marque a toujours le même goût ! Pour une cuvée millésimée (dont l’élevage sur lattes sera plus long ; 36 mois), le vin provient évidemment d’une seule année.
Durant l’élevage sur lattes en cave qui dure au minimum 18 mois, le vin va gagner sa bulle, sa finesse et sa complexité. En fin d’élevage, le vin est dégorgé, c’est-à-dire purgé des dépôts (les lies) dus à la seconde fermentation en bouteille.
Les bouteilles sont ensuite remises à niveau, soit avec le même vin sans ajout de sucre et nous parlons alors de « brut nature » ou de « brut non dosé » ou bien chaque maison a sa recette de vin édulcoré qu’elle rajoute afin de faire les niveaux. Suivant le taux de sucre apporté on parle d’extra brut, de brut ou de demi-sec. On parle alors de dosage.
L’économie du Champagne est florissante, si bien qu’un grand nombre de propriétaires sur les meilleurs terroirs ne travaillent même pas leurs vignes. Il leur suffit de les mettre en fermage et de vendre le raisin sur pied comme c’est largement pratiqué (la majorité des volumes champenois). 2/3 des vignerons de Champagne sont « apporteurs » de raisins.
Chaque zone a une cotation qui est apparue à la fin du 19ème siècle afin de règlementer les prix d’achats pratiqués. L’interprofession a proposé un prix recommandé des raisins et a attribué à chaque commune une cotation en fonction de la qualité de sa production. Il s’agit de l’échelle des crus. Une commune cotée à 100 % donnera des vins pouvant bénéficier de la dénomination « grand cru », celles cotées de 99 à 90 % la mention de « premier cru », les autres s’échelonnant de 89 à 80 %.
En bref, la Champagne c’est environ 35 000 ha. C’est une des rares appellation française à ouvrir de nouveaux droits et à voir sa surface augmenter. Pinot noir et Pinot meunier représentent à eux seuls pratiquement 25 000 ha, le Chardonnay les 10 000 ha restants. Les autres cépages de Champagne sont plus que confidentiels et sont produits sur moins de 100 ha…

carte-vins-champagne Cliquez sur l'image pour zoomer
Chai Bordin, caviste et bar à vins à Périgueux

8 rue de la Sagesse 24000 PÉRIGUEUX
Tél. : 09 81 89 40 65

Paiement sécurisé

avec la Banque Tarneaud

Vente de vins à Périgueux, paiement sécuisé

À votre service

nous saurons vous guider et vous prodiguer les meilleurs conseils

Caviste à Périgueux

Le Chai Bordin 2019, tous droits réservés. Site créé & hébergé par Taranis Studio à Champcevinel/Périgueux.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.